La Bientraitance

Aborder la notion de la « Bientraitance » c’est mettre en évidence la nécessité d’une réflexion éthique permanente et collective dès lors qu’il est question de relation éducative avec des personnes. La recherche de sens, dans sa pratique quotidienne d’accompagnement, va créer une dynamique de reconnaissance et d’estime, dans laquelle accompagnant et personne accompagnée trouveront sécurité.

Si la maltraitance renvoie à l’acte, la bientraitance renvoie plutôt à une démarche institutionnelle et au sens de cette démarche autour de la prise en charge de la personne.

A partir des recommandations de la haute autorité de santé, des représentations et de groupe d’échanges, il s’agira de redéployer cette notion pour prendre en compte les bonnes pratiques.

Description de la formation

Jour 1 :

Réflexions autour des notions associées à la bientraitance, aux confusions et aux malentendus à partir de récit d’une pratique de bientraitance de chacun des participants.

Etats des lieux de la représentation de la bientraitance chez chacun des acteurs.

Apports conceptuels et théoriques autour des notions de bientraitance,

  • Présentation de l’ANESM et de la haute autorité de santé,
  • Définition de la bientraitance par l’HAS, contexte juridique et sociétal, la réglementation et la législation.
  • Présentation des recommandations de bonnes pratiques.

S’approprier le concept de bientraitance :

  • Les représentations et les définitions, les valeurs fondamentales.
  • Le respect inconditionnel et une réelle reconnaissance.
  • La personne « actrice » de sa prise en charge.
  • La dimension éthique de la bientraitance.
  • L’aller-retour permanent entre penser et agir.

Echanges autour de l’écart entre les définitions, les pratiques, et les représentations :

  • Le savoir-être.
  • La qualité de présence et du geste.
  • L’écoute et l’observation.
  • La relation d’aide, la validation.

 

Jour 2 :

Permettre aux participants de mettre en liens à partir de mots leur pratique et le concept de bientraitance.

Analyse de situations difficiles :

  • Les différentes formes de maltraitance. La maltraitance ordinaire et passive.
  • Le professionnel témoin d’une situation : l’aider et le guider dans sa démarche.
  • Le positionnement individuel et en équipe.

Temps d’analyse de la pratique sur la question de la bientraitance à partir de situations amenées par les participants :

  • La notion de pratique réflexive (HAS).
  • Le sens des actions.
  • La réflexion éthique.
  • Inter active et participative avec des apports théoriques et pratiques.
  • Réflexion de groupe guidée par le formateur.
  • Travail d’écriture, photo langage, mise en situation, analyse de la pratique, supports théoriques, bibliographie.
  • Déconstruire et travailler les représentations liées aux notions frontalières à la bientraitance.
  • Actualiser ses connaissances en lien avec le concept de bientraitance.
  • Appropriation des contours du concept de bientraitance.
  • Réfléchir et mettre au travail sa pratique, et la situer dans cette notion.
  • Personnel du secteur de l’intervention sociale et du secteur du médico-social.
  • Aucun prérequis nécessaire pour suivre cette formation.

Modalités

Durée : 2 jours (+ 1 journée complémentaire proposée aux Cadres)

Dates : Mardi 7 avril et Mardi 5 mai 2020 (session Inter)

Lieu : ADEA à Bourg en Bresse

Prix : 550 € nets par personne (4 pers minimum pour ouvrir la session)

Thème adapté en fonction de la demande (pour les sessions INTRA)

Stéphane Leprince

Contact direct

Adressez-vous directement à la personne

Rentrer en contact avec la ou les personnes, l’ADEA reste à votre écoute et vous guidera quant aux démarches à suivre.

Inscription/Renseignements formation

Popups Powered By : XYZScripts.com